12.09.2017, 11:54  

Sensibilisation à la conduite en moto à Morges

Abonnés
chargement
1/2  

 12.09.2017, 11:54   Sensibilisation à la conduite en moto à Morges

Circulation - Prof’Auto a sensibilisé les jeunes conducteurs de motos aux dangers des poids lourds, vendredi après-midi.

Dans la cabine, les jeunes écoutent attentivement les conseils de l’instructrice. Face à eux, divers documents explicatifs illustrent une situation habituelle: un scooter se positionnant à la hauteur d’un camion à l’approche d’une intersection.

Rétroviseurs, hauteur et sensations, les gymnasiens morgiens ont pu se mettre vendredi après-midi à la place d’un chauffeur poids lourd. Le but, les sensibiliser aux dangers de l’angle mort, moment où le chauffeur ne voit pas voitures et...

Dans la cabine, les jeunes écoutent attentivement les conseils de l’instructrice. Face à eux, divers documents explicatifs illustrent une situation habituelle: un scooter se positionnant à la hauteur d’un camion à l’approche d’une intersection.

Rétroviseurs, hauteur et sensations, les gymnasiens morgiens ont pu se mettre vendredi après-midi à la place d’un chauffeur poids lourd. Le but, les sensibiliser aux dangers de l’angle mort, moment où le chauffeur ne voit pas voitures et scooters autour de lui.


"Dorénavant je laisserai davantage de distance"


Organisée par Prof’Auto, entreprise morgienne d’auto-école, cette sensibilisation facultative a attiré de nombreux curieux: «Je savais qu’il y a une mauvaise visibilité, mais là j’ai pu vraiment m’en rendre compte, réagit Lauriane Zurcher, 17 ans, en sortant du camion. Je pense que dorénavant je laisserai davantage de distance.» Car même si remonter ces files est interdit par la loi, tous ne respectent pas cette restriction.

Mettre en situation

Pour Cédric Gutknecht, moniteur voiture et moto depuis dix ans, mettre les jeunes conducteurs en situation est nécessaire: «Rien que le fait de monter dans la cabine a un impact psychologique important sur eux, constate-t-il. Nous aimerions qu’ils repartent avec la conscience du risque et leur faire comprendre qu’ils se mettent en danger lorsqu’ils remontent ces files de véhicules.»


"Cela m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des frayeurs"


Sur place, les motards ont aussi pu profiter de la présence de Lionel Andrey, le chauffeur du camion amené sur les lieux: «Je trouve très bien de les mettre à notre place, cela ne peut qu’améliorer les choses, raconte-t-il. Cela m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des frayeurs car je vois des motos au dernier moment.»

Selon les statistiques relevées par Prof’Auto, 31% des accidents mortels causés par l’angle mort se font au démarrage des véhicules, 19% en tournant à gauche et 6% à droite.

Les conseils des moniteurs de conduite

• Ne pas remonter les files de voitures à l’arrêt.

• Garder une distance convenable avec le poids lourd.

• Prendre connaissance des différents angles morts d’un camion – de côté à hauteur de la cabine – chercher le regard du conducteur.

• Rouler équipés pour prévenir en cas d’accident.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

AccidentAubonne: un accident spectaculaire fait un blessé à la sortie de l'autorouteAubonne: un accident spectaculaire fait un blessé à la sortie de l'autoroute

AccidentUn motocycliste grièvement blessé lors d'un accident à Mont-la-VilleUn motocycliste grièvement blessé lors d'un accident à Mont-la-Ville

Top