13.09.2017, 16:50  

Saint-Cergue: enfin la fin des déboires à l'Observatoire?

Abonnés
chargement
Après dix ans, la commune de Saint-Cergue a récupéré une partie des montants engagés dans le conflit qui l'oppose aux anciens propriétaire du Grand-Hôtel.

 13.09.2017, 16:50   Saint-Cergue: enfin la fin des déboires à l'Observatoire?

Immobilier - Embourbée depuis plus de dix ans dans un imbroglio politico-économique, la commune de Saint-Cergue pourrait bien voir le bout du tunnel.

Cette fois-ci, Pierre Graber, le syndic de Saint-Cergue, espère bien en avoir terminé du feuilleton qui occupe sa commune depuis plus de dix ans. La semaine dernière, plusieurs parcelles de l’ancien Grand-Hôtel ont été vendues aux enchères, et l’exécutif a pu récupérer un peu de ses billes.

«Nous avions une hypothèque légale de 231 000 francs suite à la démolition, en 2006, de l’annexe du Grand Hôtel, explique le syndic. Lors de la vente aux enchères, nous avons acquis deux...

Cette fois-ci, Pierre Graber, le syndic de Saint-Cergue, espère bien en avoir terminé du feuilleton qui occupe sa commune depuis plus de dix ans. La semaine dernière, plusieurs parcelles de l’ancien Grand-Hôtel ont été vendues aux enchères, et l’exécutif a pu récupérer un peu de ses billes.

«Nous avions une hypothèque légale de 231 000 francs suite à la démolition, en 2006, de l’annexe du Grand Hôtel, explique le syndic. Lors de la vente aux enchères, nous avons acquis deux parcelles pour un montant de 233 000 francs, dont celle où se trouvait le mini-golf.» Mais pas de quoi recouvrir l’entier des 350 000 francs engagés depuis le début de la procédure. 

Malgré tout, ces acquisitions sonnent comme une forme de soulagement. «Pour le moment, cela nous permet de mettre fin à la procédure. C’est génial de retrouver la maîtrise du foncier sur notre territoire, mais on n’a rien prévu pour le moment, on va prendre le temps.»


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top