10.12.2014, 00:01  

Mont-sur-Rolle remporte un point qui fait du bien

Abonnés
chargement
Les "verts" se sont heurtés à la solide défense d'Überstorf. 

   CAROLINE ROSSET

 10.12.2014, 00:01   Mont-sur-Rolle remporte un point qui fait du bien

Le Unihockey club Mont-sur-Rolle a soufflé le chaud et le froid lors de la 4 e journée de championnat de 2 e ligue, qui s'est déroulée dimanche à Vevey. Certes les Montois ont essuyé une défaite (9-4) face aux Red Lions d'Überstorf, mais ont su réagir lors de leur second match en obtenant le nul (10-10) contre les Zulgtal Eagles. Un précieux point qui leur permet de céder la dernière place du...

Le Unihockey club Mont-sur-Rolle a soufflé le chaud et le froid lors de la 4 e journée de championnat de 2 e ligue, qui s'est déroulée dimanche à Vevey. Certes les Montois ont essuyé une défaite (9-4) face aux Red Lions d'Überstorf, mais ont su réagir lors de leur second match en obtenant le nul (10-10) contre les Zulgtal Eagles. Un précieux point qui leur permet de céder la dernière place du classement à Lausanne. Après une 3 e journée catastrophique (voir "La Côte" du 14 novembre), les Piranhas reviennent donc de loin. Comme l'explique Antoine Gabioud, "il aurait été décevant de ne pas ramener des points face à deux équipes à notre portée."

 

Perfectibilité défensive

 

Néanmoins, tout ne fut pas parfait, loin s'en faut; les Piranhas auraient même pu connaître une nouvelle journée mortifiante avec un premier match qu'ils ont joué parfois en dilettante. Mieux à leur affaire, les Singinois d'Überstorf menaient ainsi de 4 buts à la pause. "Ils monopolisaient la balle et nous tournaient autour, sans que nous parvenions à réagir" , décrit Antoine Gabioud. Mais grâce à une assise défensive retrouvée, les Montois réduisaient la marque dès l'entame de la seconde période. Une embellie de courte durée, puisqu'une pénalité à moins de 10 minutes du terme laissera les Red Lions prendre définitivement le large au tableau d'affichage. "Cette défaite est rageante , soupire l'entraîneur des "verts". Mais nous étions animés par un bon état d'esprit." Une déconvenue qui aura eu le mérite de redonner aux joueurs ce coeur qu'ils semblaient avoir laissé au vestiaire, comme en témoigne la deuxième rencontre contre les Emmentalois de Zulgtal.

Si les 20 minutes initiales de ce second match ressemblaient furieusement à celles du précédent, la partie fut ensuite autrement plus disputée. Les deux équipes prenaient tour à tour la tête au tableau des scores avec des buts tous azimuts. Alors que les Montois se retrouvent menés 10-7 à moins de 5 minutes du coup de sifflet final, Antoine Gabioud décide alors de forcer le destin en sortant momentanément le gardien. Tactique payante - l'équipe revient à une longueur de son adversaire - quoique périlleuse. Ainsi, à la suite d'un mauvais changement, les Montois se retrouvaient à cinq sur le terrain, de quoi se voir infliger une pénalité pour surnombre à 1 minute de la fin. Grâce à l'exploit individuel de l'un des leurs, ils finissaient malgré tout par égaliser à 2 contre 3. "Je ressens une émotion mitigée. Nous aurions dû gagner ce match, mais compte tenu de la physionomie de la partie, ce match nul me satisfait" , analyse Antoine Gabioud. Le coach déplore toutefois une trop grande fébrilité de son collectif: "Nous prenons trop de pénalités stupides." Des errements qu'il faudra rapidement corriger, car la 5 e journée, marquant la fin du premier tour, aura lieu dans moins de deux semaines à Zollbrück (BE).


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top