19.10.2019, 17:27

Echandens: tombés amoureux à l’EMS, ils s’y sont fiancés

chargement
1/3  

Société Ils se sont rencontrés à l’EMS La Chocolatière et sont tombés amoureux. L’intensité de leurs sentiments les a poussés à officialiser leur amour par des fiançailles.

Comme tous les amoureux de la terre, ils se donnent des petits noms tendres, doux et sucrés. Elle l’appelle «Mon gros minet», «Mon lapin sucré» ou «Mon chouchou à la crème». Lui, plus réservé, lui donne du «Chouchou». A les voir déambuler bras dessus bras dessous dans les couloirs de l’Etablissement médico-social (EMS) La Chocolatière, l’on croirait que leur amour dure depuis une éternité.

Et pourtant, du haut de leur 67 ans, Liliane Pinol et Bernard Syrvet sont de très jeunes amoureux. Ils se sont rencontrés à l’EMS en ce début d’année – elle y est entrée en février, alors que lui y vit depuis près de trois ans. «On a vécu un véritable coup de foudre», affirment-ils d’une seule voix. 

L’amour le plus intense de leur vie 

«J’ai éprouvé beaucoup de sentiments et une grande joie dans mon cœur, poursuit Liliane Pinol. C’est difficile à expliquer mais cet amour-là est plus fort que celui que je ressentais pour mon ex-mari.» Pareil pour son amoureux qui lui aussi a été marié puis s’est divorcé. Tous deux ont également eu deux enfants de leur précédente union. «On est bien ensemble, on se comprend et on a beaucoup de points communs», explique le sexagénaire. Le couple est né la même année, le même mois, à quelques jours d’intervalle et a, en outre, mené une activité professionnelle dans le domaine bancaire. 

On a vécu un véritable coup de foudre.
Liliane Pinol et Bernard Syrvet qui se sont récemment fiancés à l’EMS

Leur coup de foudre s’est mué en amour profond au fil des mois à force de se côtoyer et d’apprendre à se connaître. Jusqu’au point de devoir éclater au grand jour. Le couple a décidé de se fiancer et de faire une fête à L’EMS, là où les deux tourtereaux s’étaient connus. «J’avais envie de crier: je suis heureuse, je suis heureuse et de partager cela avec tout le monde!», se souvient Liliane Pinol. 

La cérémonie a eu lieu le 23 août, emmenée par Sandrine Heuls, directrice de L’EMS qui fait partie du groupe altage, et l’aumônière, selon le vœu du couple qui souhaitait que l’union soit bénie. Les fiancés ont fait les choses dans les règles de l’art puisqu’ils se sont échangés des anneaux, avant le doux baiser de circonstance.

Mariage pas exclu

«Madame Pinol s’est adressée à moi en me disant qu’elle souhaitait rendre visible et officiel leur amour. Ensuite, elle m’a parlé de fiançailles», se souvient Sandrine Heuls. La directrice ne cache pas qu’elle a d’abord été surprise par cette demande – ce sont les premières fiançailles au sein de l’EMS. «Notre mission est d’accompagner les projets de vie des personnes que nous accueillons, au plus près de leurs besoins», explique-t-elle. S’il en avait fait la demande, le couple aurait pu bénéficier d’une chambre commune. «On se doit de mettre à disposition tout ce qui est nécessaire pour qu’ils puissent vivre leur amour, ce qui englobe la question de l’intimité», précise la directrice. 

Mais Liliane Pinol, pour l’heure, y a renoncé, surtout par égard pour son fiancé. Souffrant d’insuffisance respiratoire, elle porte un appareil bruyant et craint de le déranger. «Avoir une chambre commune ne me déplairait pas, on verra…», confie ce dernier d’une voix douce. En attendant, les amoureux ont la possibilité de mettre sur la porte de l’une de leur chambre le petit billet magique: «Ne pas déranger».   

Et l’avenir? «Pour le moment, on est bien comme cela, mais le mariage n’est pas exclu», affirme Bernard Syrvet . 

Un bel et réjouissant amour qui a de quoi tordre le cou aux préjugés sur les EMS. «C’est avant tout un lieu de vie, de rencontres, où l’on peut y trouver l’amour également. Les fiançailles de Liliane et Bernard témoignent des belles surprises qu’offre la vie partout et à tout âge», conclut Sandrine Heuls. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CentenaireLe centenaire qui écoutait à la porte de la Mun' de MorgesLe centenaire qui écoutait à la porte de la Mun' de Morges

PolitiqueEt si le futur président de l’UDC Vaud venait du district de Morges?Et si le futur président de l’UDC Vaud venait du district de Morges?

SORTIRCinq bonnes raisons de sortir ce week-endCinq bonnes raisons de sortir ce week-end

LogementGland: "Logement et marché ne devraient pas cohabiter"Gland: "Logement et marché ne devraient pas cohabiter"

InterventionMorges: un faux fugitif traqué à BeausobreMorges: un faux fugitif traqué à Beausobre

Top