10.09.2019, 16:59

Les chasseurs vaudois ne veulent pas du loup

chargement
Le retour du loup ne fait pas que des heureux.

Vaud La fédération des chasseurs vaudois s’oppose au retour du loup dans le canton. Elle émet une liste de craintes et demande aux autorités de réagir.

Les chasseurs vaudois ne veulent pas du loup! La Fédération des sections vaudoises de la Diana (FSVD) l’a fait savoir par voie de communiqué: elle s’oppose clairement à son retour. 

La constitution d’une meute de loups dans la région du Marchairuz et l’attestation de la présence de loups ailleurs dans le Jura vaudois et le Chablais montrent que ce prédateur n’est plus menacé sur notre territoire, écrit-elle. Et d’ajouter que les autorités doivent désormais proposer des solutions pour contenir sa population.

A lire aussi : Après le loup, les loups! Une meute gambade dans la région

Parmi les arguments évoqués, comme autant de craintes: outre des conséquences sur le tourisme pédestre, la présence «massive» du mammifère aura, selon la FSDV, un impact de plus en plus difficile à gérer sur les animaux de rente. Le loup risque d’influencer de manière significative le développement de la faune sauvage. Contrairement aux chasseurs, le prédateur ne limite pas ses prélèvements, ne les choisit pas en fonction de l’âge et du sexe, argue la fédération, qui estime qu’il ne faut pas attendre qu’un problème devienne majeur pour réagir.

La position des chasseurs vaudois pourrait cependant évoluer si les autorités cantonales décident d’un programme de régulation adapté.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

législationLoi sur la chasse: bouquetins et loups pourront être tirés dans les districts francsLoi sur la chasse: bouquetins et loups pourront être tirés dans les districts francs

Top