Cinéma

affiche

12 jours

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience, d'un côté un juge, de l'autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie.

affiche

Anna Karenina - Vronsky's story

Un hôpital de campagne, en 1904, en Mandchourie, en pleine guerre russo-japonaise. On amène un officier blessé au médecin commandant l'unité sanitaire, Sergueï Karénine. Celui-ci reconnaît le colonel Vronski qui fut l'amant de sa mère, Anna Karénine. Lorsque son malade est ranimé, Sergueï ne peut s'empêcher de lui demander des explications sur la mort de sa mère. Vronski raconte l'éclosion d'une passion amoureuse que rien ne pouvait empêcher, puis son étiolement inéluctable dans un monde qui les avait mis au ban. Tolstoï avait entrepris de décrire la société russe de son temps. Il développait aussi une réflexion sur la morale et la religion. Il ne recherchait pas les effets de style, mais s'attachait à décrire les situations de la façon la plus réaliste possible. Son récit s'appuyait en fait sur le traitement de plusieurs couples antinomiques. Karen Shakhnazarov s'est, lui, concentré sur la passion de Karénine et Vronski. Il a ainsi épuré sa mise en scène et, procédant par sauts dans le temps, a pu observer avec soin l'évolution de la relation entre les deux amants, et particulièrement les changements dans l'attitude de la jeune femme, se laissant aller à sa passion, mais se sachant en même temps coupable d'infidélité vis-à-vis de son mari. «Anna Karénine – L'histoire de Vronski» est ainsi une superbe étude de caractères placés dans une société figée et décadente.

affiche

Avant la fin de l'été

Après 5 ans d’études à Paris, Arash ne s’est pas fait à la vie française et a décidé de rentrer en Iran. Espérant le faire changer d’avis, ses deux amis l'entraînent dans un dernier voyage à travers la France.

affiche

Deux jours, une nuit

Sandra, aidée par son mari, n'a qu'un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu'elle puisse garder son travail.

affiche

Ernest et Célestine en hiver

Ernest est un gros ours de Charabie. Il aime jouer de la musique et manger de la confiture. Il a recueilli chez lui Célestine, une petite souris orpheline et ils partagent désormais une maison. Les deux compères ne s'ennuient jamais ! À l'approche des premiers flocons, ils se préparent à l'hibernation d'Ernest : il faut s'occuper de Bibi, leur oie sauvage, qui s'envolera avant les grands froids, se rendre au bal des souris et y fêter le premier jour de l'hiver. Enfin, il ne faut surtout pas oublier de cuisiner de bons gâteaux pour qu'Ernest s'endorme le ventre plein !

affiche

Fauves

Oskar vit dans la famille Egger depuis la mort de ses parents. Agé de 17 ans, le jeune homme est en conflit perpétuel avec son tuteur Elvis, qui se fait un point d'honneur de la bonne éducation de son pupille. Décidé à se libérer de cette autorité démesurée, Oskar n'attend qu'une seule chose : la majorité, pour pouvoir s'enfuir en direction du Zimbabwe et commencer une nouvelle vie. Alors que le jeune homme s'évertue à rassembler de l'argent pour s'évader, Elvis ne recule devant rien pour atteindre ce qu'il considère être le bien de son protégé. Les deux hommes s'engagent progressivement dans un duel violent et acharné, qui amènera Oskar à abandonner son enfance pour de bon et Elvis à sombrer définitivement dans la folie.

affiche

Gabrielle

Gabrielle est une jeune femme atteinte du syndrome de Williams qui possède une joie de vivre contagieuse et un don exceptionnel pour la musique. Elle a rencontré son amoureux Martin au centre de loisirs où ils font partie d'une chorale et depuis, ils sont inséparables. Mais en raison de leur différence, leur entourage ne leur permet pas de vivre cet amour comme ils l'entendent. Au moment où le groupe se prépare pour un important festival de musique, Gabrielle fait tout pour prouver son autonomie et gagner son indépendance. Déterminée, elle devra affronter les préjugés et ses propres limites pour espérer vivre avec Martin une histoire d'amour qui n'a rien d'ordinaire.

affiche

Jusqu'à la garde

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d'un père qu'elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu'elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n'arrive.

affiche

L'An 01

Le film narre un abandon utopique, consensuel et festif de l'économie de marché et du productivisme. La population décide d'un certain nombre de résolutions dont la 1ère est "On arrête tout" et la 2ème "Après un temps d'arrêt total, ne seront ranimés que les services et les productions dont le manque se révélera intolérable". L'entrée en vigueur de ces résolutions correspond au premier jour d'une ère nouvelle, l'an 01.

affiche

L'Enfant

Bruno, 20 ans, et Sonia, 18 ans, vivent de l'allocation perçue par la jeune fille et des larcins commis par le garçon et sa bande. Sonia vient de donner naissance à Jimmy, leur enfant. L'insouciant Bruno doit alors apprendre à devenir père, lui qui jusqu'alors ne se préoccupait que de l'instant présent.

affiche

L'intelligence des arbres

Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s'occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller "La Vie Secrète des Arbres" (vendu à plus d'1 million d'exemplaires) qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l'Université du "British Columbia" au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte.

affiche

L'échappée belle

Les années ont passé, mais l'amour qui unit Ella et John Spencer est resté intact. Un matin, déterminés à échapper à l'hospitalisation qui les guette, ils prennent la route à bord de leur vieux camping-car et mettent le cap sur Key West. Ils découvrent alors une Amérique qu'ils ne reconnaissent plus… et se remémorent des souvenirs communs, mêlés de passion et d'émotions.

affiche

La fiancée du désert

Teresa, 54 ans, a toujours travaillé au service de la même famille jusqu'au jour où elle est contrainte d'accepter une place loin de Buenos Aires. Elle entame alors un voyage à travers l'immensité du désert argentin, et ce qui semblait être le bout du chemin va s'avérer le début d'une nouvelle vie.

affiche

La monnaie de leur pièce

Paul, Nicolas et Charlotte, trois frères et sœurs, ont toujours pensé qu'ils hériteraient de la riche tante Bertille. Hélas pour eux, à la mort de la vieille dame, ils découvrent qu'elle a tout légué à Eloïse, cette cousine exaspérante et pot-de-colle qu'ils n'avaient pas vue depuis longtemps. En faisant à nouveau irruption dans leurs vies, que cherche-t-elle exactement ?

affiche

La passion Van Gogh

Grâce au film, les toiles de Vincent Van Gogh prennent vie. Chacun des 62 450 plans est une huile peinte à la main par plus de 90 artistes professionnels venus de toute l'Europe, et même du monde entier, pour participer à ce projet aux studios Loving Vincent, situés en Pologne et en Grèce. La vie passionnée et funeste de Van Gogh – comme sa mort mystérieuse – sont aussi remarquables que son oeuvre.

affiche

La promesse de l'aube

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu'à ses exploits d'aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c'est à Nina, sa mère, qu'il le doit. C'est l'amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…

affiche

La villa

Dans une calanque près de Marseille, au creux de l'hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C'est le moment pour eux de mesurer ce qu'ils ont conservé de l'idéal qu'il leur a transmis, du monde de fraternité qu'il avait bâti dans ce lieu magique, autour d'un restaurant ouvrier dont Armand, le fils aîné, continue de s'occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions…

affiche

Le Maître est l’enfant

Alexandre Mourot, réalisateur et jeune père, regarde sa fille faire sa propre expérience du monde. S'interrogeant sur sa scolarisation prochaine, il décide d'aller tourner dans une classe d'enfants de 3 à 6 ans de la plus ancienne école Montessori de France. Dans une salle accueillante, avec des fleurs, des fruits, beaucoup de matériel, Alexandre rencontre des enfants libres de leurs mouvements et de leurs activités, qui travaillent seuls ou à plusieurs dans une ambiance étonnamment calme. Le maître est très discret. Chacun lit, fait du pain et des divisions, rit ou dort en classe. Pendant une année, le réalisateur filme la mise en œuvre de cette pédagogie de l'autonomie et de l'estime de soi que Maria Montessori voyait, en pleine fureur de la première moitié du XXe siècle, comme la promesse d'une société nouvelle de paix et de liberté.

affiche

Le tribunal sur le Congo

En plus de 20 ans, la guerre du Congo a déjà fait plus de 6 millions de victimes. La population souffre de cet état d'impunité totale, les crimes de guerre n'ont jamais fait l'objet de poursuites judiciaires. Nombreux sont ceux qui voient dans ces luttes l'un des plus graves conflits de répartition économique de l'ère de la mondialisation puisque cette région recèle les gisements les plus importants de matières premières nécessitées par les technologies de pointe. Pour son « Tribunal sur le Congo », Milo Rau parvient à réunir les victimes, les bourreaux, les témoins et les experts de la guerre du Congo et à instituer un tribunal du peuple d'exception du Congo de l'Est. Pour la première fois dans l'histoire de ce pays, il fait juger trois cas exemplaires, traçant un portrait boulversant de la guerre économique la plus vaste et la plus sanglante de l'histoire humaine.

affiche

Les Yeux noirs

Les souvenirs du tendre et faible Romano devenu serveur à bord d'un paquebot au début du siècle. Le jour de l'anniversaire de sa femme, la belle Elisa, il apprend qu'il est ruiné et s'enfuit dans une ville d'eau. Là, il rencontre Anna, jeune et timide Russe qui finit par céder à ses pressantes avances. Effrayée par sa faute, elle rentre brusquement en Russie. Romano, devenu fou d'amour, décide de la retrouver.

affiche

Les gardiennes

1915. Les hommes sont au front et les femmes ont dû s'improviser gardiennes des fermes. Une mère, Hortense, travailleuse infatigable, embauche Francine, une jeune femme de l'assistance publique, pour la seconder car sa propre fille Solange rechigne à se soumettre. Les deux femmes s'accordent d'emblée, mais pour sauver la cohésion de la famille, Hortense va devoir sacrifier la jeune femme et en payer le prix...

affiche

Les heures sombres

Une histoire palpitante, inspirée de faits réels, qui débute à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale, à quelques jours de l'élection du Premier Ministre de la Grande Bretagne. Winston Churchill doit affronter un des défis les plus terribles et déterminants pour sa carrière : négocier un traité de paix avec l'Allemagne nazie, ou se battre pour défendre les idéaux d'une nation libre. Alors que les forces nazies traversent l'Europe de l'Ouest et menacent d'une invasion imminente, et que le peuple semble pris au dépourvu, le roi sceptique et son parti conspirant contre lui, Winston Churchill doit affronter des heures sombres, rallier une nation toute entière et tenter de changer le cours de l'Histoire.

affiche

Lucky

Lucky vit dans une petite ville américaine perdue dans un désert. Ses 90 ans passés, il entame, au gré des rencontres avec des personnages hauts en couleur, une quête personnelle et spirituelle. Démarre alors un voyage lumineux et poétique.

affiche

Maria by Callas

"Il y a deux personnes en moi, Maria et La Callas…" Artiste en quête d'absolu devenue icône planétaire, femme amoureuse au destin hors du commun, Maria by Callas est le récit d'une vie exceptionnelle à la première personne. Callas dévoile Maria, et révèle une personnalité aussi enflammée que vulnérable. Un moment d'intimité auprès d'une légende et toute l'émotion de cette voix unique au monde.

affiche

Normandie nue

Au Mêle sur Sarthe, petit village normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard, le maire de la ville, n'est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village… Le hasard veut que Blake Newman, grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l'occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun normand n'est d'accord pour se mettre à nu…

affiche

Opéra Passion : Carmen (Royal Opera House 2018)

Carmen est l'ouvrage le plus connu du compositeur français Georges Bizet et l'un des opéras les plus célèbres de tout le répertoire – des pages comme la Habanera et la Chanson du Toréador ont marqué l'inconscient collectif comme peu d'autres morceaux de musique. L'envoûtant alliage de passion, de sensualité et de violence de cet opéra sembla d'abord excessif pour la scène ; la création de 1875 essuya un échec critique, et Bizet mourut peu de temps après, sans pouvoir savourer le succès spectaculaire que sa Carmen était destinée à connaître : rien qu'au Covent Garden, cet ouvrage a été représenté plus de 500 fois. Créée à l'origine pour l'Opéra de Francfort, la production extrêmement physique de Barrie Kosky jette un regard neuf sur cet ouvrage à la popularité jamais démentie. Ce metteur en scène australien est l'un des plus demandés dans le domaine lyrique, et ses débuts au Royal Opera dans Le Nez de Chostakovich en 2016 ont ravi le public et la critique. Pour Carmen, il a concocté une version tout sauf traditionnelle, incorporant des pages écrites par Bizet pour l'opéra mais rarement interprétées, et donnant une nouvelle voix au personnage central éternellement fascinant du drame.

affiche

Opéra Passion : Centenaire Bernstein (Royal Opera House 2018)

Leonard Bernstein fut l'un des premiers compositeurs classiques américains à connaître le succès à la fois auprès du public et de la critique. Ses sources étaient éclectiques – il puisait aussi bien dans le jazz et le modernisme que dans les traditions de la musique juive et des comédies musicales de Broadway – et nombre de ses partitions se prêtent remarquablement bien à la danse. Son nom fut souvent associé à celui de Jerome Robbins ; on leur doit notamment Fancy Free et West Side Story. À l'occasion du centenaire de la naissance du compositeur, The Royal Ballet a réuni trois des chorégraphes associés de la troupe afin de rendre hommage à l'ample palette dynamique de la musique de Bernstein, qui donne si souvent envie de danser. Le programme comprend deux créations mondiales du Chorégraphe en résidence Wayne McGregor et de l'Associé artistique Christopher Wheeldon et marque pour chacun d'eux leur première incursion dans l'univers de Bernstein. Au cœur du triptyque, la première reprise de The Age of Anxiety de l'Artiste en résidence Liam Scarlett, créé en 2014 sur les pages pleines d'interrogations existentielles de la Symphonie n° 2 de Bernstein. La symphonie comme le ballet sont inspirés par le magistral poème moderniste de W.H. Auden écrit en réaction à l'atmosphère de désillusion et d'incertitude qui régnait à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

affiche

Opéra Passion : Le Conte d'hiver (Royal Opera House 2018)

Christopher Wheeldon, Associé artistique du Royal Ballet, a créé son adaptation du Conte d'hiver, la dernière grande pièce romantique de Shakespeare, pour The Royal Ballet en 2014. Dans le sillage du succès d'Alice au pays des merveilles, Le Conte d'hiver a recueilli des suffrages enthousiastes lors de sa création, applaudie aussi bien par la critique que par le public pour son récit intelligent, distinctif et d'une grande puissance émotionnelle, raconté par le biais de danses ravissantes. Il est désormais considéré comme un classique du ballet moderne. La trame suit la destruction d'un couple consumé par la jalousie, l'abandon d'un enfant et un amour apparemment sans espoir. Pourtant, malgré les remords et les regrets – et après une résurrection qui semble miraculeuse – tout s'achève par le pardon et la réconciliation. Avec des décors éloquents de Bob Crowley et une musique pleine de caractère de Joby Talbot, Le Conte d'hiver est un ballet narratif moderne particulièrement magistral.

affiche

Opéra Passion : Le Lac des Cygnes (Royal Opera House 2018)

Le Lac des Cygnes occupe une place à part dans le répertoire du Royal Ballet depuis 1934. Cette saison, The Royal Ballet en propose une nouvelle production avec une chorégraphie additionnelle de l'Artiste en résidence Liam Scarlett. Tout en demeurant fidèle à la lettre de Petipa et Ivanov, Scarlett apportera un éclairage nouveau à la mise en scène de ce classique du ballet, en collaboration avec le décorateur John Macfarlane, qui le seconde depuis longtemps. Parti à la chasse, le Prince Siegfried tombe par hasard sur un vol de cygnes. Il est subjugué quand il voit l'un d'eux se métamorphoser en une belle jeune femme Odette. Victime d'un sortilège, elle ne peut reprendre sa forme humaine que la nuit. Le Lac des Cygnes fut la première partition de Tchaïkovski pour le ballet. Comme aujourd'hui il s'agit sûrement du plus aimé et admiré des ballets classiques, on pourra s'étonner que sa création de 1877 ait été tièdement accueillie. C'est grâce à cette production de 1895 signée Marius Petipa et Lev Ivanov que Le lac des cygnes est devenu un élément incontournable, non seulement de l'univers du ballet, mais aussi de la culture populaire au sens large. Ce succès est assuré par les sublimes envolées symphoniques de la partition de Tchaïkovski et par les contrastes chorégraphiques frappants qui opposent l'élégance des scènes conçues par Petipa pour le palais royal au lyrisme de celles créées par Ivanov pour les bords du lac.

affiche

Opéra Passion : Macbeth (Royal Opera House 2018)

L'idylle que Verdi entretint toute sa vie durant avec les œuvres de Shakespeare commença avec Macbeth, pièce qu'il considérait comme « l'une des plus grandes créations humaines ». Avec son librettiste, Francesco Maria Piave, Verdi décida de créer « quelque chose sortant de l'ordinaire », et le succès de leur entreprise est confirmé par chaque mesure d'une partition qui nous montre le compositeur sous son jour le plus théâtral. En effet, son ouvrage bouillonne d'une énergie endiablée. Le guerrier Macbeth se bat aux côtés du roi d'Écosse, mais des sorcières lui prédisent qu'il est lui-même destiné à monter sur le trône, et sa femme et lui, poussés par une ambition impitoyable, en viennent à commettre des crimes horribles. C'est par le meurtre que Macbeth devient roi, et les intrigues et le carnage marquent son règne bref et voué à l'échec. Les sorcières font une nouvelle prédiction, qui elle aussi finit par se réaliser : Macbeth et sa femme perdent la vie, et la justice reprend ses droits. La production signée par Phyllida Lloyd en 2002 pour The Royal Opera arbore des coloris opulents, marbrés de noir, de rouge et d'or. Dans le concept d'Anthony Ward, les sorcières sont des créatures étranges coiffées de turbans écarlates, les agents omniprésents du destin en marche. Selon l'approche de Lloyd, le fait que les Macbeth n'aient pas d'enfant est le sombre malheur qui sous-tend leurs terribles méfaits. Cette production du Royal Opera utilise la révision effectuée par Verdi pour l'Opéra de Paris en 1865, version qui comprend l'irrésistible air de Lady Macbeth « La luce langue ».

affiche

Opéra Passion : Manon (Royal Opera House 2018)

Alors que Lescaut, le frère de Manon, propose sa jeune sœur au plus offrant, celle-ci fait la connaissance de Des Grieux et tombe amoureuse de lui. Ils s'enfuient ensemble à Paris, mais Monsieur G.M. fait miroiter à Manon une existence luxueuse, et elle est incapable de résister à la tentation. Encouragé par les Lescaut, Des Grieux triche aux cartes pour essayer de gagner sa fortune à Monsieur G.M., mais les forces de l'ordre interviennent. Accusée de prostitution, Manon est arrêtée et déportée à La Nouvelle Orléans, où Des Grieux la suit. Dans leur fuite, Manon meurt d'épuisement. En s'attaquant à Manon, Kenneth MacMillan a pris pour source le roman français du XVIIIe siècle déjà adapté à l'opéra par Massenet et Puccini. Son ballet a été créé le 7 mars 1974, et les rôles principaux étaient dansés par Antoinette Sibley et Anthony Dowell. L'ouvrage est vite devenu un pilier du répertoire du Royal Ballet, et une référence en matière de danse adulte et dramatique. MacMillan s'est découvert une sympathie nouvelle pour la capricieuse Manon, qui se bat pour échapper à la pauvreté. Les créations visuelles de son collaborateur habituel Nicholas Georgiadis en sont le reflet, dépeignant un univers de splendide opulence pollué par la misère et la déchéance. Les spectaculaires scènes d'ensemble conçues par MacMillan pour la troupe au complet dessinent des portraits frappants et complexes des différentes milieux de Paris et de La Nouvelle Orléans, mais c'est surtout le pas de deux passionné de Manon et Des Grieux – rappelant l'intensité du Roméo et Juliette monté précédemment par MacMillan – qui est le moteur de cette tragique histoire et fait de Manon l'un des drames les plus intenses de son chorégraphe.

affiche

Opéra Passion : Rigoletto (Royal Opera House 2018)

La corruption de l'innocence est au cœur de la puissante tragédie de Verdi dans la production de David McVicar pour The Royal Opera. Rigoletto, bouffon à la cour du Duc de Mantoue, un libertin, se fait maudire par le père de l'une des victimes de son maître pour ses railleries irrévérentes. La malédiction semble prendre effet quand le Duc séduit Gilda, la fille de Rigoletto… La production de David McVicar souligne la cruauté qui règne à la cour de Mantoue. Des courtisans richement vêtus s'adonnent à toutes sortes d'excès orgiaques au son des danses enjouées et entêtantes composées par Verdi. Parmi les grands moments musicaux de l'opéra figurent le bouillonnant air « La donna è mobile », où le Duc fanfaronne et dénigre les femmes, les ravissants et plaintifs duos de Gilda avec Rigoletto et le Duc, et le sublime quatuor du troisième acte où les voix s'entrelacent merveilleusement tandis que le récit approche de sa bouleversante conclusion. Giuseppe Verdi écrivit en 1855 que Rigoletto était son « meilleur opéra ». Pourtant, quand il le monta, il lui fallut pourtant se mesurer aux censeurs de l'état, qui virent d'un très mauvais œil cette description d'un gouvernant immoral, mais le compositeur finit par l'emporter grâce à l'immense succès rencontré par son ouvrage lors de sa création de 1851. Rigoletto fut représenté 250 fois au cours des 10 années qui suivirent et est demeuré l'un des opéras les plus populaires du monde.

affiche

Opéra Passion : Tosca (Royal Opera House 2018)

Tosca nous garantit toujours de passer une fabuleuse soirée d'opéra, et dès ses perçants accords initiaux, nous sommes plongés dans un univers d'instabilité politique et de sourde menace. La production de Jonathan Kent pour The Royal Opera capture les troubles politiques qui secouaient Rome en 1800. Scarpia, le chef de la police – et l'un des plus vils méchants du répertoire – traque et torture impitoyablement les ennemis de l'état. La musique sombre et démoniaque qui le caractérise contraste avec les épanchements mélodiques des deux amants idéalistes, Tosca et Cavaradossi, qui expriment leur passion dans des airs sublimes comme « Vissi d'arte » et « E lucevan le stelle ». L'ouvrage dramatique de Giacomo Puccini rencontra un franc succès public lors de sa création en 1900 et demeure l'un des opéras les plus joués au monde ; avec son intrigue palpitante et sa magnifique musique, cela n'a rien d'étonnant. Une église éclairée aux chandelles, le sinistre bureau de Scarpia avec sa chambre de torture cachée, et enfin l'optimisme trompeur d'une aube romaine: cette élégante production met en relief l'implacable tension du récit, qui progresse inexorablement vers sa tragique conclusion. La partition très recherchée de Puccini est tout aussi détaillée, depuis le son lointain du canon durant le Te Deum du premier acte jusqu'aux cloches d'une église et à la déflagration d'un peloton d'exécution.

affiche

Prendre le large

Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social. Loin de son fils et sans attache, plutôt que le chômage, elle est la seule à choisir de rejoindre son usine délocalisée au Maroc...

affiche

Sami - Une chronique lapone

Elle Marja, 14 ans, est une jeune fille du peuple Sámi, des éleveurs de rennes, victime du racisme des années 30. Elle se met alors à rêver d'une nouvelle vie, mais elle va devoir changer d'identité et rompre tous les liens avec sa famille et sa culture si elle veut accomplir son objectif.

affiche

Surf Movie Night : Bunker77

Bunker77 retrace l'histoire déjantée de Bunker Spreckels, star du surf mystérieuse et controversée à la fois. Beau-fils de Clark Gable, cet héritier millionnaire et excentrique était un mélange de James Dean et d'Andy Warhol. Ses performances dans les vagues n'avaient pas d'égales, même si sa personnalité débridée a fini par avoir raison de lui. Bunker Spreckels a repoussé les limites des vagues les plus dangereuses de Hawaï, traversé l'Afrique sauvage au volant d'une Mercedes, brandissant argent cash et pistolet, tout en se faisant une place au sein d'un Los Angeles rempli de célébrités, de décadence et d'expériences extrêmes. Il est mort en 1977 à l'âge de 27 ans.

affiche

The Death and Life of Otto Bloom

Qui est donc cet Otto Bloom surgi de nulle part, qui possède une mémoire du futur et n'en a aucune du passé? Est-il un extraterrestre, ou un charlatan? Un homme malade ou un génie? A partir de cette trame fantastique, le réalisateur Cris Jones nous propose une réflexion sur la relativité du temps et des choses, illustrée par une émouvante histoire d'amour.

affiche

The Florida Project

Boutiques de souvenirs bigarrées et motels miteux aux noms prometteurs s'enchaînent dans une banlieue de l'un des endroits les plus gais du monde: Disneyworld à Orlando, Floride. Mooney vit au «Magic Castle Inn». La fillette insolente de six ans fait les 400 coups avec ses amis, Scootey et Jancey. Sa mère, Halley, vient de perdre son travail de stripteaseuse et ne sait plus comment régler la location de sa chambre. Mais Mooney ne s'en rend pas vraiment compte. En effet, sa mère et elle peuvent toujours compter, en cas d'urgence, sur le soutien de Bobby, le propriétaire du motel...

affiche

Three Billboards outside Ebbing, Missouri

«Still no arrests?» La patience de Mildred Hayes a ses limites. Sept mois après le meurtre de sa fille, la police n'a toujours pas avancé d'un iota. Cette marginale entêtée décide alors de prendre les choses en mains: elle loue trois emplacements publicitaires géants et entend ridiculiser le chef de la police, William Willoughby, en lui envoyant un message clair pour le forcer à agir. Willoughby, un homme très apprécié qui exécute son travail avec une fierté certaine, réagit à la provocation, mais pas comme elle l'aurait cru. Or, la mauvaise humeur que diffuse cette action, tout d'abord au poste de police, puis dans tout le village, amorce une spirale grotesque de violence et de marginalisation qui changera pour toujours la vie à Ebbing, Missouri...

affiche

Tout à Coup

Pour Marcia, la vie se partage entre la routine de Buenos Aires et ses kilos en trop. Son existence va être bouleversée par sa rencontre avec Mao et Lenine, un couple de jeunes filles punks, et plus particulièrement par Mao, tombée amoureuse d'elle. Prête à lui prouver cet amour, cette dernière, accompagnée de Lenine, va entraîner Marcia dans un voyage étrange, rythmé par le hasard, les paysages et les situations fantaisistes. Un parcours vers l'inconnu...

affiche

Une vie ailleurs

C'est en Uruguay que Sylvie retrouve enfin la trace de son fils, enlevé il y a quatre ans par son ex mari. Avec l'aide précieuse de Mehdi, elle part le récupérer mais arrivés là-bas, rien ne se passe comme prévu : l'enfant, élevé par sa grand-mère et sa tante, semble heureux et épanoui. Sylvie réalise alors que Felipe a grandi sans elle et que sa vie est désormais ailleurs.

affiche

Vers la lumière

Avec passion, Misako écrit des adaptations radiophoniques de films de cinéma pour des personnes malvoyantes. Lors d'une projection test, elle rencontre le photographe Nakamori qui est en train de perdre progressivement la vue. Les deux ont une dispute, lui trouvant son travail trop subjectif ; elle heurtée par son franc-parler brutal. Mais rapidement, leur répulsion se transforme en attraction. Misako voit dans les photos de Nakamori un lien étrange avec son passé. Ensemble, ils découvrent un monde rempli d'une lumière jusqu'ici invisible aux yeux de Misako.

Top